Jeumont - Benjamin Saint-Huile : "Rendre le centre-ville attractif"

Thibaut PAQUIT (Archives)
06 décembre 2017
Par Thibaut Paquit

Benjamin Saint-Huile va entamer en 2018 sa dixième année en tant que Maire de la ville de Jeumont. En Mars 2008, il devenait le plus jeune Maire de France dans une ville de plus de 10 000 habitants. Fort de son expérience à la tête de la commune où il a grandi, Benjamin Saint-Huile reste ambitieux pour elle. En 2014, il annonçait 92 mesures qui l'engagent jusqu'en 2020. Ces engagements, écrits noir sur blanc, ont-ils été respectés, concrétisés aujourd'hui ?

Développer le commerce en centre-ville

Selon des informations fournies par son équipe, Benjamin Saint-Huile a validé aujourd'hui 53 de ses projets. Ses deux priorités de mandat : l'aménagement du centre-ville et du Watissart, ont connu des avancées concrètes. D'abord, le centre-ville se métamorphose : destruction de la grange Poulet, de l'îlot Palmiotti rue Hector Despret, de l'ancienne école Willy Dubois, de l'ancien magasin Spar (qui sera remplacé par de nouveaux logements). De nouveaux quartiers vont sortir de terre aussi sur l’îlot des Douanes (rue William Caldwell), rue Aldo Covi pour une nouvelle résidence Théophile Haut. Au total, près de 180 nouveaux logements sortiront de terre d’ici 2019. Principal objectif de ces prochains mois : le recrutement d’un manager pour le commerce, le développement économique et des projets de commerces en centre-ville qui devraient être dévoilés lors de la cérémonie de vœux de Benjamin Saint-Huile le vendredi 19 janvier prochain.

En ce qui concerne le Watissart, le projet avance doucement. Il devrait connaître une accélération dans le courant de l'année 2018. Aux abords du site, les Jeumontois ont pu redécouvrir l'étang Lapeyre, qui a réouvert l'été dernier. Les travaux ont permis notamment la création d’un espace réservé au navimodélisme (modèle réduit de bateaux télécommandés). Les berges ont été consolidées pour redonner une vie et un cadre plus accueillant pour les amateurs de pêche. Près de 190 000€ ont été investis. 

Pas de hausse d'impôt, plus de caméras de vidéosurveillance

Il confirme qu’aucune hausse de l’impôt ne sera effectuée d’ici 2020. Pour la question de la taxe d’habitation, qui sera progressivement supprimée sur les trois prochaines années selon le Gouvernement, il attend encore des précisions. Benjamin Saint-Huile ne veut pas promettre que ce sera fait dans les prochaines semaines pour la ville de Jeumont.

La vidéosurveillance sera renforcée d'ici la fin du mois de décembre 2017, avec 28 caméras supplémentaires, ce qui portera à 56, le nombre total de caméras à Jeumont.

Fort de ce bilan qu'il estime "positif et sur les temps de passage comme on dit en sport", Benjamin St Huile a su au fil des années apporter un nouvel élan à la ville.

GRAPHIQUE RÉCAPITULANT LES ENGAGEMENTS DE BENJAMIN SAINT-HUILE :