Hautmont - La discorde Wilmotte se durcit entre Père-Maire et Fils

05 décembre 2017
Par Delphine Hernu

Le Maire d’Hautmont, Joël Wilmotte siffle « la fin de la récréation », ce sont ses termes. Son fils et Ancien Maire d’Hautmont, Stéphane Wilmotte a été radié des listes électorales pour la seconde fois en fin de semaine dernière. Ce week-end, il a réagi sur les réseaux sociaux et déclaré vouloir « continuer à protéger sa famille contre cet acharnement injustifié », fin de citation.

« Pas d’acharnement particulier », a répondu hier le Maire, Joël Wilmotte qui explique que son fils ainsi que son ex-belle fille n’ont pas de domicile réel à Hautmont, condition requise pour être inscrits sur les listes électorales à Hautmont. La radiation fait suite, explique-t-il, à la révision annuelle des listes électorales menée par la Commission Administrative électorale. Les attestations remises par son fils sont "de fausses attestations", affirme Joël Wilmotte.  

Ecoutez ci-dessous, l’interview Long Format de Joël Wilmotte

O

Stéphane Wilmotte dément aujourd’hui, « c’est malheureux, c’est de l’obstination, […] si j’avais produit de fausses attestations, la Justice ne m’aurait pas donné gain de cause en 2016 ». L’Ancien Maire avait en effet justifié de 6 mois de présence, de permanences, de réunions sur Hautmont, période pendant laquelle il avait été hébergé sur la commune. La Justice avait alors considéré qu’il remplissait l’une des conditions pour être inscrit sur les listes électorales. Il avait été réintégré, il est à nouveau radié. « Je ne peux pas laisser Joël Wilmotte continuer à faire mal. J’aspire à plus de calme. » Stéphane Wilmotte qui aimerait par ailleurs « qu’il ait la même diligence pour lui que pour d’autres ».

Photo 1 : Thibaut Paquit

Photo 2 : FB Stéphane Wilmotte