Des minibus pour résoudre les problèmes de mobilité des chômeurs de Fourmies et du sud-Avesnois !

Jean-Luc Pérat
16 novembre 2017
Par Paul Schuler

Plus de 50 % des demandeurs d’emploi du sud-Avesnois font face à des problèmes de mobilité. Faute d’avoir un moyen de transport à leur disposition, pluseiurs d'entre eux renoncent à suivre des formations ou à postuler à des offres d’emplois.

Pour répondre à cette problématique, la ville de Fourmies a ouvert cette année un garage solidaire, une auto-école sociale et une plate-forme mobilité, avec le soutien de la communauté de communes du sud-Avesnois.

Jean-Luc Pérat, le Président du sud-Avesnois veut maintenant aller plus loin. Sa collectivité souhaite acheter, dès 2018, un ou plusieurs minibus 9 places, qui seront mis à la disposition des chômeurs, qui accepteront de suivre une formation ou d’aller travailler loin de Fourmies, comme par exemple chez Toyota à Onnaing. Ce projet sera porté par la ville de Fourmies, l'intercommunalité et l'agence d'intérim Synergie. Il devrait aussi pouvoir compter sur le soutien financier d'une fondation...

Les explications de Jean-Luc Pérat, le maire d’Anor et Président de la communauté de communes du sud-Avesnois :