C'est son Avis

C'est son avis du 11/01/2018

12 janvier 2018 à 12h00 Par Logan Palmiste
Crédit photo : (Libération, Paris Match, Habitat du Nord, La Voix du Nord)

Chaque semaine Logan donne son avis sur l'actualité: l'ex animatrice et productrice Oprah Winfrey candidate à l'élection présidentielle américaine en 2020, Nabilla mise en garde par l'autorité des marchés financiers, notre région sur le podium des bons élèves concernant les HLM, une artiste designer culinaire en Pays de Mormal.

Direction Los Angeles, la première cérémonie des récompenses de cinéma et de télévision de l’année avait lieu dimanche et ce sont les Golden Globes

Grosse soirée, Seth Meyers succède à Jimmy Fallon pour animé le show. C’est notamment sur la gagnante du Cecil B DeMille Award que le journal l’express s’est arrêté et c’est Oprah Winfrey qui est récompensée pour l'ensemble de sa carrière. Oprah Winfrey est une animatrice et productrice américaine qui animait son propre talk show. C’est son discours qui a lancé l'idée d'une candidature de la star pour la présidentielle de 2020. Oprah Winfrey "n'a pas le choix " de se présenter a proclamé la comédienne Meryl Streep.

"L'aube nouvelle qui se profile à l'horizon" annoncée par la star américaine lors de son discours axé sur la dénonciation des abus sexuels ressemblait étrangement à un slogan de campagne. À en croire ses proches, Oprah Winfrey pense "activement" à se lancer dans la course. Les Américains vont-ils choisir une deuxième star de la télé pour occuper le Bureau ovale?  Oprah Winfrey compte parmi les personnalités préférées des Américains de tous bords, l'animatrice serait la personne idéale pour réconcilier une Amérique cruellement divisée… Imaginez Cyril Hanouna ou Stéphane Bern candidat à la présidentielle, le rêve américain a parfois ces limites, en tout cas je l’espère !!

L’autorité des marchés financiers met en garde Nabilla contre les dangers du bitcoin

Le journal Libération nous dévoile la vidéo diffusée sur Snapchat ou la star de téléréalité Nabilla a vanté les mérites de la crypto monnaie.  «Le bitcoin, c’est très risqué ! On peut perdre toute sa mise. Pas de placement miracle. Restez à l’écart.» c’est le message d’avertissement adressé à Nabilla Benattia par l’autorité des marchés financiers via les réseaux sociaux.

Les raisons de cet échange entre le gendarme des marchés et la célébrité tiennent en effet à une vidéo postée sur snapchat par Nabilla flanquée d’une couronne à fleur virtuelle, celle-ci vante le bitcoin, "la nouvelle monnaie grave en train de se développer sur laquelle il faut miser puisqu'y’a rien à perdre" et "c’est gratuit" dixit Nabilla. C’est en réalité de la publicité de la star de téléréalité pour le site TraderLeBitcoin. A part que l’investisseur dans le bitcoin doit débourser 549 euros pour un abonnement de six mois !!

Juste le fait que Nabilla donne des conseils de placement me fais honnêtement dire que le meilleur conseil c'est de ne pas y’aller !!

Notre région est sur le podium des villes qui respectent le plus la réglementation d’avoir des logements sociaux, mais comme partout en France, il y a encore du travail...

C’est une enquête du journal Libération qui revient sur la loi SRU qui impose à toutes les communes de plus de 3 500 habitants, un quota de 20 ou 25% de logements sociaux. On constate au niveau national que les HLM sont toujours indésirables dans la moitié des communes de notre pays (bien souvent des petites communes).

Pour rappel un HLM c’est pour loger les personnes aux revenus modestes ou intermédiaires, qui n’ont pas les moyens de se loger dans le privé et aussi dans un objectif de mixité sociale.

Quelques chiffres : 34% des villes des hauts de France n’ont pas atteint l’objectif, 2e région de France derrière la Franche  Comté qui compte 31% alors que les mauvais élèves en métropole sont la région PACA (77%) et la Corse (75%).

Malgré les années qui passent (la loi SRU a été votée il y a dix-sept ans, c’était en décembre 2000), on observe que certaines communes sont totalement dans l’inertie en affichant 1,09% de logements sociaux au Castelet par exemple.

Une fois de plus, il est grand temps de faire respecter les lois de notre pays avant d’envisager quoi que ce soit sur les logements sociaux !!

Pour terminer, on fait un mélange de cuisine et de design et ça fait un designer culinaire

Elle s’appelle Delphine Huguet, elle est designer culinaire et c’est le journal la voix du nord qui fait son portrait. Cette artiste française vivant au Québec, entame sa résidence artistique jusqu’en avril, dans le cadre du contrat local d’éducation artistique.

Le CLEA propose la rencontre entre un artiste et le grand public sur un territoire. Pour sa part Delphine Huguet interviendra sur le Pays de Mormal. Son parcours, elle est issue d’une école supérieure d’arts et de design de Reims, à la fois designer culinaire mais aussi plasticienne travaillant autour de la nourriture et de ses enjeux (économique, écologique, géographique, ludique). Pour son intervention dans les écoles et structures des Pays de Mormal elle s’explique : je pars d’une problématique, une idée, une chose sur laquelle j’ai envie de communiquer. Puis elle partage afin de  construire quelque chose ensemble.

Pourquoi pas quelque chose autour du « beurre de la colère », du « passeport alimentaire » avec cette idée de frontière des ingrédients ».Tout ce qu’elle réalise, se mange.