Basket, NF1 - Lucie Laroche et Caroline Plust, les "Soeurs D'Armes" d'Aulnoye-Aymeries

Thibaut PAQUIT
30 novembre 2017
Par Thibaut Paquit
Aulnoye-Aymeries affronte samedi le leader de NF1, Geispolsheim, salle Mandela. Le club pourra compter sur Lucie Laroche et Caroline Plust, indissociables au sein de l'équipe aulnésienne, sur mais aussi en dehors du terrain.

Un seul regard suffit pour se comprendre. Lucie Laroche, 22 ans et Caroline Plust, 24 ans ne se quittent plus. Pas un jour ne se passe sans que les deux ne s'appellent au téléphone. Elles veulent rire, tout le temps, à chaque instant. Elles ont vécu aussi ensemble les deux dernières saisons du club avec une troisième place dans le championnat de LF2 en mai 2016 et la relégation en mai dernier.

Cette année, le "nouveau groupe est soudé", selon elles. Les victoires se sont enchaînées : 7 victoires en 8 matchs dont 5 successives depuis le 23 septembre (défaite à La Glacerie 85-56). Avec une deuxième place* actuellement, Aulnoye-Aymeries peut légitimement penser à la fin de la saison qui verra deux équipes monter, à l'issue d'un tournoi final où les rencontres de championnat seront comptabilisées ainsi que le parcours au Trophée Coupe de France. Autrement dit, il faut gagner samedi, face à l'équipe de Geispolsheim, invaincue jusque-là (8 victoires en 8 matchs). "Ce sont des matchs que l'on aime jouer, admet Caroline Plust. C'est une très belle équipe sur le papier. Tout est costaud. Maintenant, chez nous, on a nos repères. À nous de continuer ainsi" poursuit Lucie Laroche. À domicile, Aulnoye-Aymeries est intraitable : quatre victoires avec un écart moyen au score de +30 points.

Pour Lucie Laroche et Caroline Plust qui ont décidé de rester à l'intersaison, le chemin vers la Ligue 2 sera long, pénible, usant. Ensemble, elles veulent construire une nouvelle page de l'histoire du club, "on se trouve les yeux fermés, explique Caroline Plust. Lulu (surnom de Lucie Laroche) est arrivée en 2015 et on a très vite accroché. Poursuivre notre carrière ici, ensemble, c'était une belle opportunité. Maintenant vous savez, nous ne calculons pas. Ce qui s'est passé la saison dernière, nous le gardons dans un coin de nos têtes pour mieux rebondir." Lucie Laroche, attentive à la réponse de sa partenaire, poursuit : "Nous prenons les matchs un par un. On ne doit pas chercher à calculer aujourd'hui." Deux "Soeurs D'Armes" prêtes au combat pour ramener le club vers un niveau qu'il n'aurait jamais dû quitter : la Ligue 2.

Championnat de NF1, Poule B - Aulnoye-Aymeries vs Geispolsheim, Samedi 2 Décembre à 18h.
Salle Mandela d'Aulnoye-Aymeries. Entrée 3€.

* Les deux premières équipes de la poule A et B se qualifient pour les playoffs.