Avesnes-sur-Helpe : une réunion publique sur la radioactivité

Delphine Hernu
21 décembre 2017
Par Delphine Hernu

Quelles sont les sources principales d’exposition à la radioactivité ? Le radon, ce gaz radioactif présente dans le sol et qu’on trouve peu dans notre région. Les examens médicaux comme le scanner, la radiologie, la scintigraphie, sont à l’origine de rejets de radionucléides mais avec des durées de vie très courte. Enfin il y a le nucléaire qui représente moins de 1 % de ces sources, selon Michel Baudry de l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire qui participait aux côtés du CLI SOMANU, à une réunion publique à Avesnes-sur-Helpe portant sur le thème : « En matière de nucléaire : quelle surveillance de notre environnement, quel impact sur notre santé ? ». Une vingtaine de personnes a assisté à cette réunion. L’IRSN surveille et mesure les sources radioactives possibles en France et dans le monde, à partir d’indicateurs comme le lait, les crustacés, les poissons, les algues, l’herbe, l’eau, la terre, les aérosols atmosphériques et rayonnements gamma ambiants.

Sur l’Arrondissement d’Avesnes-sur-Helpe, il n’y a pas de centrale nucléaire mais il y a la SOMANU, Société de Maintenance Nucléaire, à Maubeuge à côté de MCA. Le site classé a procédé cette année à 500 prélèvements et 2000 analyses. De son côté l’IRSN change progressivement depuis 2009, ses installations autour de la SOMANU. Il s’apprête à installer une balise nouvelle génération à 300 mètres du site pour mesurer le débit de doses de gamma ambiants et les prélèvements d’aérosols, de la SOMANU mais pas seulement.

Ecoutez l’interview de Michel Baudry, Adjoint au Directeur de l’Environnement à l’IRSN

 

www.irsn.fr