L'info en Avesnois et Pays de Mormal

Avesnes-sur-Helpe serait-elle "une ville en décroissance" ? Saïd Ghezal l'affirme

23 novembre 2017 à 17h10 Par Delphine Hernu
Crédit photo : Delphine Hernu

Avesnes-sur-Helpe serait-elle « une ville en décroissance » ? « Nous nous illustrons parmi les villes les plus pauvres de France » indique Saïd Ghezal, Conseiller d’opposition et représentant de la liste Avesnes Autrement qui invitent les avesnois à apprécier le bilan à mi-mandat de leur Maire Marie-Annick Dezitter. Pourquoi parle-t-il d’une « ville en décroissance »

Ecoutez la réponse de Saïd Ghézal (ci-dessous)

 

Le projet d’implantation de l’enseigne Leclerc dans la zone du château d’eau sur Avesnes-Avesnelles doit faire face à une hostilité grandissante. La Chambre de Commerce et d’industrie Grand Hainaut avait, la première, émis des réticences appuyées, le collectif d’artisans et de commerçants Cœur de l’Avesnois a récemment envoyé un courrier aux élus, au Sous-Préfet de l’Arrondissement, aux Présidents de la Région des Hauts-de-France et du Département du Nord pour dire son opposition argumentée, Avesnes Passion a fait de même mardi lors de son assemblée générale, le Maire d’Haut-Lieu, Bernard Cabaret a fait de même. Saïd Ghezal s’oppose-t-il au projet d’implantation ?

Ecoutez la réponse de Saïd Ghézal (ci-dessous)

 

Alors que Marie-Annick Dezitter, le Maire d’Avesnes-sur-Helpe arrive à mi-mandat, Saïd Ghezal ne mâche pas ses mots. Il parle de « l’amateurisme permanent de ces élus dans le dialogue avec la population ». Il s’en explique à notre micro.

 

Ecoutez la réponse de Saïd Ghézal (ci-dessous)

 

Marie-Annick Dezitter, le Maire d’Avesnes-sur-Helpe n’a pour le moment pas répondu à nos demandes d’interview.